M14 Challenge Fédéral 1ere Journée – 08/01/2016

  • 13/01/2016

La marche est haute, mais pas insurmontable !!!

Après la phase Territorial, le Stade Caennais rejoint le championnat Fédéral minimes en tant que seul postulant normand, face aux équipes du Grand-Ouest , nous voilà partis pour notre challenge fédéral, direction Rennes.

Les équipes présentes sont le Stade Nantais, La Roche sur Yon, Lorient, Vannes, Rennes, Montaigu, Saint Nazaire,

Nous jouerons contre Lorient et Saint Nazaire.

Premier Match contre Lorient.

L’intensité et la vitesse de jeu, nous perturbe, nous ne sommes pas habitués à jouer comme çà !! Les déblayages sont rudes, les plaquages appuyés, nous sommes dominés sur les premières minutes. Mais  la tendance s’inverse, nous passerons le reste du match dans leur camp. Mais nos temps forts ne sont pas récompensés, par manque de réalisme, et à jouer la gagne seule, cela ne paye pas. Les lorientais marqueront sur des erreurs de transmission, et de l’absence de soutien dans les rucks. Lorient mène 19 à 0, mais un sursaut d’orgueil de Malhon, qui perce, et donne un excellent ballon à Antoine Etasse, qui finit dans l’en-but. Résultat final 19 à 5. Ce match était à notre porté et largement.

Deuxième Match contre Saint Nazaire :

Là on rigole plus, dominés dans toutes les phases de jeu, les caennais ne voient pas le jour !! Saint Nazaire joue et joue bien, leurs 14 et 15, nous mettent à mal. Tout leur jeu passe par les trois quart et leur numéro un. Nous nous consumons sur des plaquages sur leurs gros gabarits, ce qui laisse des trous énormes, ils en profitent et concrétisent. Le courage et l’envie des leaders ne sont plus là. Nous décidons de changer de 9, mais qui malgré, une communication plus rigoureuse, n’empêchera pas Saint Nazaire de gagner 24 à 0.

Phase de classement : La Roche sur Yon

Nous jouons pour la 5 ème place, notre adversaire sera la Roche sur Yon. Mais, nous n’y sommes plus. Plus de volonté, plus d’engagement. A la mi-temps, pour faire un électrochoc, les trois leaders (Antoine E, Malhon et Charles) resteront sur le banc. Celui-ci ne sera pas au rendez-vous, sauf pour Ilona, Maxime et Alexandre L, qui ont essayés de porter le groupe. Défaite 26 à 0.

Les éducateurs et les parents venus encourager, sont déçus, non par le jeu produit par les caennais, qui montrent que le travail commence à payer. Nous savions que cela serait dur, nous avions même annoncé des scores fleuves, mais loin de là. Par contre, le manque de soutien, de plaquages, de replacement défensif et de cohésion, nous ont mis à mal. Le manque d’envie est notre plus gros défaut, nous baissons trop vite les bras. Trop de joueurs comptent sur les mêmes joueurs, sans questionnement sur le jeu qu’ils produisent. Le rugby est un jeu collectif, et quand tu as la tête dans l’eau, tes potes doivent être là pour t’en sortir. Ce qui n’a pas été le cas, ce jour.

Nous sommes rentrés avec beaucoup de déceptions, surtout sur le fait que ce groupe manque d’esprit de combativité.

Nous, éducateurs, pouvons dire, que contrairement à l’année dernière, nous savons, quoi travailler dès mercredi. Nous sommes prêts à relever le défi, comme toujours.

A bientôt pour de nouvelles déconvenues ou pas !!

Corentin, Pierre, Valentin, Thierry, Céline et Rémi

Merci aux parents venus encourager nos bleus (de chauffe !!)